Joseph Chinard (1756-1813)

Trophée d’armes : La Renommée au milieu des armes

Haut relief en marbre de carrare réalisé pour le piédestal du monument du Général Desaix (1768-1800) à Clermont-Ferrand
Vers 1806-1808
Marqué aux chiffres de l'empereur Napoléon et du général Desaix dans les deux boucliers posés sur les bras de la Renommée

Usures, accidents et manques (tête)

H. 155 x L. 264 x P. 55 cm

Atelier de l'artiste à Carrare ; atelier de l'artiste à Lyon ; par succession à son épouse jusqu'en 1839; dans la collection du sculpteur et marbrier lyonnais Antoine Dubreuil (signalé en 1888) jusqu'en 1899, collection de la société des Marbriers et Sculpteurs réunis jusqu'à nos jours.

Estimation : 120.000 / 150.000 €

Prix au marteau :

N° de lot : 149

Littérature en rapport :-Ss. dir. Marie-Claude Chaudonneret, Les muses de Messidor, peintres et sculpteurs lyonnais de la Révolution à l'Empire, cat. exp., Lyon, musée des beaux-arts, 22 novembre 1989-11 février 1990, 1989, pp.47-53 et pp.72-96 ;
-Pierre-François Aleil, " Statues, bustes et monuments commémoratifs de la ville de Clermont ", in Bulletin historique de scientifique de l'Auvergne, t.XCV, n°706, juill-Sept 1990 ;
-Ss dir. Jérémie Benoît, Marengo, une victoire politique, cat. exp., Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau, 3 mai-28 août 2000, Paris, RMN, 2000 ;
-Roland Patin, Sculpture et commémoration au XIXème siècle, L'hommage de Clermont Ferrand au général Desaix, Scéren, CRDP Auvergne, 2010, pp.30-54.
-Véronique Belle, " Contribution à l'étude des marbreries lyonnaises : les archives des Marbriers et Sculpteurs réunis ", in Les Carnets de l'Inventaire, Étude sur le patrimoine culturel en Auvergne-Rhône-Alpes, 2016, en ligne https://inventaire-rra.hypotheses.org/3661

Oeuvres en rapport :
-Fontaine Desaix ou pyramide, 1801, pierre de Volvic, Clermont-Ferrand ;
-Joseph Chinard, La mort du général, marbre blanc non poli, dim. 175 x 277 x 60 cm, musée d’art Roger Quilliot, Montferrand, inv. 52.5.13 ;
-Joseph Chinard, Projet de monument au général Desaix, vers 1800, groupe en terre crue, dim. 13 x 20 x 6cm, Paris, musée du Louvre, inv. RF.1506 ;
-Joseph Chinard, Feuillet de quatre dessins envoyé plié par courrier le 15 avril 1807 au maire de Clermont Ferrand, Clermont-Ferrand, Bibliothèque du Patrimoine-Clermont-Communauté, MS. 1088, ff.60 v° et 61r° ;
– Joseph Chinard, Projet de monument au Premier Consul pour la Place Bonaparte à Lyon, terre cuite, dim. 35 x 18 m, Rueil-Malmaison, châteaux de Malmaison et Bois-Préau, inv. N31 ;
– Joseph Chinard, Buste de Louis-Charles-Antoine Desaix, général de division, buste en marbre blanc dim. 82 x 56 cm, Versailles, château de Versailles et de Trianon, inv. MV1590.

Le fier monument commémoratif en hommage au général Desaix érigé dans la ville de Clermont-Ferrand n’est composé aujourd’hui seulement que d’un obélisque surmonté d’une urne (à l’origine destinée à recevoir le coeur du général Desaix) et entouré d’un bassin (ill.1). Le projet initial conçu par l’architecte Joseph Laurent devait être encadré de quatre trophées monumentaux sur le piédestal commandés au célèbre sculpteur lyonnais Joseph Chinard. Ce dernier connut de grandes difficultés à honorer cette commande en raison d’aléas techniques, financiers et politiques. Les historiens d’art ont longtemps supposé que seul le relief principal représentant la Mort du général Desaix avait été finalisé (aujourd’hui conservé au musée d’art Roger Quilliot, Clermont-Ferrand, inv. 52.5.13). De récentes recherches et la réapparition de notre impressionnant trophée jusque-là conservé en main privée, met en lumière cette importante commande pour la ville clermontoise, chef-lieu de la région de naissance de ce grand général des guerres révolutionnaires et consulaires. L’oeuvre vient compléter la catégorie moins connue et fort rare des oeuvres monumentales créées par Joseph Chinard, réputé plus particulièrement pour ses petits sujets allégoriques en terre cuite et pour ses portraits.
Dès l’annonce de la mort héroïque du général Desaix à la bataille de Marengo, Bonaparte décide ou autorise l’érection de nombreux monuments commémoratifs en l’honneur de son fidèle compagnon d’armes et héros de la campagne d’Égypte. Parmi les plus célèbres et les plus importants de ces monuments, on peut citer le Tombeau du Grand-Saint-Bernard conçu par Guillaume Moitte, ceux de la Place Dauphine et de la Place des Victoires à Paris confiés respectivement à Charles Percier accompagné d’Augustin Félix Fortin et à Claude Dejoux, enfin, le monument qui nous occupe, la Fontaine Desaix, dite aussi de la Pyramide à Clermont-Ferrand, créé par l’architecte Joseph Laurent.

25 mars 2023 Conan Belleville Hôtel d'Ainay 8 Rue de Castries, 69002 Lyon
Voir le diaporama