Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875)

Mater dolorosa, esquisse

Modèle créé vers 1869
Buste en terre cuite

H. 72 cm

-

Estimation : 4.000 / 6.000 €

Prix au marteau :

Littérature en rapport :Michel Poletti, Alain Richarme, Jean-Baptiste Carpeaux, sculpteur. Catalogue raisonné de l’œuvre édité, Paris, Les Expressions contemporaines, 2003, modèle répertorié sous le n° BU33, p. 135

Lot n°58
Restaurations
Signé JBte Carpeaux et porte le cachet Propriété Carpeaux à l’aigle impériale

Œuvres en rapport : -Jean-Baptiste Carpeaux, Mater dolorosa, entre 1869 et 1870, terre cuite, signé, cachet d’atelier, H. 71,1 x L/ 52,7 x P. 34,8 cm, Valenciennes, musées des beaux-arts, inv. S.91.83 ;
-Jean-Baptiste Carpeaux, Mater dolorosa, vers 1869, plâtre, H. 77 x L. 55 x P. 35 cm, Paris, Petit Palais, musées des Beaux-Arts de la ville de Paris, inv. PPS1541.

Jean-Baptiste Carpeaux rencontre son modèle, Jacintha, dans les jardins de la Trinité. Le sculpteur, ému par l’accablement de cette mère éplorée suite à la disparition de son fils, l’emmène dans son atelier pour immortaliser son expression. Au-delà d’une image religieuse, la Mater dolorosa, le sculpteur s’emploie ici à une tradition académique chez les sculpteurs du XIXème siècle, l’exercice de la tête d’expression.
En 1870, le sculpteur présente au Salon le marbre de ce modèle. Si l’œuvre est édité en marbre de façon posthume, les rares tirages en terre cuite sont exécutés uniquement du vivant de l’artiste.

20 octobre 2021 Kahn et Associés Hôtel Drouot, salle 10
Voir le diaporama