Henri Cros 1840 - 1907

Andromède

Relief en marbre polychromé
Signé « Cros » et daté « 1872 »
Légers petits éclats

27,50 x 13,50 x 2,50 cm

-

Estimation : 2.000 / 3.000 €

Prix au marteau :

Littérature en rapport :-Catalogue de l’exposition itinéraire ‘De Carpeaux à Matisse… la sculpture française de 1850 à 1914 dans les musées et les collections publiques du nord de la France’, 1982-1983.
-Noël Daum, ‘Henry Cros, le Précurseur’, La pâte de verre, éd. Denoël, Paris, 1984.

Henry Cros est l’un des pionniers de la redécouverte de la technique de la pâte de verre. Pourtant peu de ses œuvres sont aujourd’hui conservées dans les collections muséales (principalement au musée de la Manufacture Nationale de Sèvres, au Petit Palais ou au Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris). Dans la préface au catalogue de vente après décès d’Henry Cros, Auguste Rodin (1840-1917) parlait de lui en ces termes : « Sa sculpture a cette sérénité qui l’apparente à l’art grec ; c’est, je pense, le plus bel éloge qu’on puisse faire d’un artiste. Cros fut un des hommes les plus glorieux du XIXe siècle. Il a passé, inconnu. »

Issu d’une famille de lettrés, Henry Cros est l’élève du sculpteur François Jouffroy (1806-1882) et de Louis-Jules Etex (1810-1889) à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il suit également les cours de peinture de Jules-Emmanuel Valadon (1826-1900), s’essayant tour à tour à la peinture à l’encaustique, à l’huile et à l’aquarelle.

Son besoin d’expression par la couleur et sa volonté d’allier sculpture et peinture à parts égales l’amènent dès 1867 à entreprendre des recherches sur la céroplastie. Cette technique de la cire teintée dans la masse, connue dès l’Antiquité grecque et utilisée au Moyen-Âge et la Renaissance lui fait connaître un certain succès.

En 1883, il réalise ses premiers essais en pâte de verre après avoir vu au Louvre deux médaillons relevant de cette technique. L’envoi en 1889 de trois pièces en pâte de verre à l’Exposition Universelle lui vaut une médaille d’argent, et l’année suivante, il triomphe avec le même procédé en remportant une médaille d’or à l’Exposition Universelle pour L’Histoire du feu.

27 mars 2019 Artcurial - Paris - 18H Hôtel Dassault, 7 rond-point des Champs Elysées 75008
Voir le diaporama