École hispano-flamande, fin du XVIe siècle

Scènes de l’Enfance du Christ : l’Annonciation, la Nativité, la Circoncision, l’Adoration des Mages

Quatre panneaux sculptés en relief en bois dans un encadrement en bois à décor de pilastres formant portes de buffet du XIXe siècle.

L. totale : 191 cm, chaque panneau : 44 x 29 cm

-

Estimation : 2.000 / 3.000 €

Prix au marteau :

Littérature en rapport :

Lot 187

Cette série de scènes sculptées en bas-relief en chêne représentent quatre scènes de l’Enfance du Christ. Elles devaient appartenir à un cycle narratif de la Vie et de la Passion du Christ se déployant sur un retable. Ce sujet de prédilection de l’iconographie a été largement diffusé par les artistes flamands dès le XVème siècle. Ils répondent alors à une nouvelle forme de spiritualité née aux Pays Bas, la dévotion moderne, qui encourage les fidèles à une pratique plus personnelle et sensible centrée sur la figure plus humanisée du Christ. Diffusées par la gravure dès la fin du XVIème siècle, ces scènes s’inspirant fortement du quotidien des villes des Pays bas méridionaux, sont ensuite reprises par des artistes étrangers : la mise en composition dans un cadrage serré, la stylisation des personnages, les auréoles rayonnantes attestent d’une main non flamande : on y reconnait plutôt les traits d’un style hispanique qui va connaitre un grand rayonnant au siècle suivant dans l’Empire colonial hispanique. Ainsi cet ensemble de panneaux présente une thématique riche et syncrétique qui atteste des nombreux contacts et échanges entre l’Espagne et les Pays Bas méridionaux sous l’Empire des Habsbourg d’Espagne au XVIème siècle.

03 décembre 2021 Mirabaud Mercier Hôtel Drouot, salle 10
Voir le diaporama