Auguste RODIN (1840 – 1917 )

La toilette de Vénus (dite aussi Faunesse agenouillée ou Le Réveil)

Bronze à patine brune nuancée de vert
Modèle conçu vers 1890. Epreuve fondue en 1945
Signé A.Rodin sur le rocher
Marque du fondeur « A.Rudier/Fondeur. Paris »
Cachet en relief A.Rodin à l’intérieur
Etiquette d’inventaire : Ruaz 63.499 à l’intérieur.

H : 46,6 cm.

- Galerie Jean de Ruaz, Paris - Collection particulière, Belgique

Estimation : 250.000 - 300. 000 €

Prix au marteau :

Littérature en rapport :Expositions :
- Mai 1946, Paris, Galerie Jean de Ruaz, Exposition Auguste Rodin, n°16 du Catalogue.
- 30 avril – 8 septembre 1963, New York, Museum of Modern Art, Auguste Rodin, hors catalogue, numéro d’inventaire temporaire 63.499.

Bibliographie :
- Antoinette Le Normand-romain, Rodin et le bronze, catalogue des œuvres conservées au musée Rodin, Tome II, Paris RMN 2007. Le modèle répertorié page 680

 

Authentifiée par le Comité Rodin, cette œuvre sera incluse dans la future publication du Catalogue Critique de l’œuvre Sculpté d’Auguste Rodin, actuellement en préparation par la galerie Brame & Lorenceau sous la direction de Jérôme Le Blay, N°( à compléter par l’étude)

Notre rare exemplaire de La Toilette de Vénus a été présenté lors l’exposition de 1946 à la Galerie Jean de Ruaz durant laquelle le galeriste et collectionneur rendit hommage à Rodin en présentant ses plus beaux bronzes. Notre bronze fut de nouveau à l’honneur en 1963, au Musée d’Art Moderne de New-York durant la grande exposition rétrospective consacrée à Rodin.

Il est intéressant de noter que les registres de la fonderie Alexis Rudier  nous indiquent précisément que les ouvriers ont travaillé sur cette  épreuve de La Toilette de Vénus selon la répartition suivante : Alliot, 28 heures pour la ciselure ; Nadiras, 2 heures pour le montage et Pourrez, 3 heures pour la patine ; l’œuvre étant achevée le 13 septembre 1945.

Rodin est ici dans la veine voluptueuse de son œuvre, loin du tragique de la Porte de l’Enfer. Vénus est représentée sortant des eaux dans une attitude d’une sensualité heureuse, d’une beauté à la fois allégorique et naturelle.

10 novembre 2017 De Baecque & Associés - PARIS Hôtel Drouot
Voir le diaporama