Christophe Fratin (1801-1864)

Rhinocéros attaqué par un tigre

Bronze à patine brune nuancée
Portent l'estampille FRATIN sur la terrasse et sur l'arrière la marque du fondeur Quesnel et la date 1830.

H : 47,5 x L : 46 x l : 25 cm

-

Estimation : 30.000 / 50.000 €

Prix au marteau :

Littérature en rapport :-Jacqueline Bougon, Le sculpteur animalier Christophe Fratin : Essai sur sa vie et son oeuvre, 1983.

Si nous connaissons davantage l’oeuvre du sculpteur animalier Christophe Fratin par sa production de petits bronzes pittoresques et imprégnés des comédies de La Fontaine ; ses compositions de grandes dimensions, ambitieuses et rigoureuses,  » fantastiques et graves  » comme il les nomme, où souffle l’esprit romantique de Géricault sont plus rares et recherchées par les collectionneurs.
L’artiste rencontre le succès dès 1830 et fait ses premiers pas au Salon. Considéré comme un rival d’Antoine-Louis Barye (1796-1875), encouragé par la critique et ses pairs, soutenu par les grands fondeurs de l’époque, il s’engage dans l’édition à grande échelle de petits bronzes qui font sa renommée internationale et lui offrent l’opportunité d’importants chantiers. C’est ainsi qu’on le retrouve sculptant pour le Duc de Luynes au château de Dampierre, dans la cours Visconti du Louvre de Napoléon III, à Potsdam, Londres ou Saint-Pétersbourg.
Le célèbre fondeur Eugène Quesnel (1792-1858), grand spécialiste et précurseur de la fonte au sable, s’associe alors avec Fratin pour éditer nombre de ses petits sujets animaliers poétiques et d’une grâce inattendue.
Outre l’originalité du sujet, un rhinocéros d’Asie à une corne attaqué par un tigre, et la qualité de la fonte virtuose et nerveuse, c’est sans doute la précision anatomique du rhinocéros qui est remarquable dans ce groupe. L’artiste s’est vu refuser la présentation du modèle au Salon de 1835 mais l’a présenté au Salon de 1836 (sous le n°9197). Nous ne connaissons, à ce jour, qu’un seul autre exemplaire de ce modèle (vente Million & Associés, Paris, 03/05/2015)

13 novembre 2018 PESCHETEAU-BADIN - Paris Hôtel des ventes Drouot - 14H
Voir le diaporama