Despiau classique et moderne

Enfin une biographie complète et objective sur l’un des plus grands sculpteurs du XXe siècle !

En accordant magistralement l’esprit classique à la problématique de la modernité, Charles Despiau fut internationalement reconnu dans l’entre-deux guerres comme une figure de proue de la sculpture non académique. Exposé aux côtés de Picasso, Brancusi, Matisse, Lipchitz ou Maillol, entré avec eux dans les plus prestigieuses collections de l’époque, il était ouvertement admiré de sculpteurs tels qu’Alberto Giacometti, Ossip Zadkine ou Germaine Richier.

Son nom est aujourd’hui généralement oublié ou méprisé, surtout en France où son œuvre demeure quasi-inaccessible à l’amateur, à l’exception des pièces rassemblées dans le musée que sa ville natale, Mont-de-Marsan, lui a consacré (conjointement à l’un de ses amis montois, Robert Wlérick). A l’étranger pourtant son travail suscite encore l’intérêt. Après que le Japon ait célébré le cinquantenaire de la disparition du sculpteur par une ambitieuse exposition itinérante qui parcourut plusieurs grands musées du pays, une rétrospective très complète organisée aux Pays-Bas en 2013-2014 prit pour titre « Charles Despiau – sculpteur mal-aimé ».

Cet ouvrage retrace la carrière de Charles Despiau, restitue la place importante qu’il occupa sur la scène artistique internationale de l’entre-deux guerres, et tente d’éclaircir les raisons pour lesquelles il a été écarté à la fois des musées et de l’histoire de l’art moderne, particulièrement dans son propre pays.

 

Format: 17 x 24 cm – 216 pages – Atlantica éditions
Parution : 27/09/2016
ISBN: 9782758802709

 

Elisabeth Lebon est docteur en Histoire de l’art (Paris I Panthéon-Sorbonne). Elle a consacré sa thèse de doctorat au catalogue raisonné de l’oeuvre sculpté de Charles Despiau. Elle a publié, en collaboration avec Pierre Brullé, le catalogue raisonné de l’oeuvre sculpté d’Anton Pevsner. Elle s’est ensuite spécialisée dans l’histoire des fonderies et des procédés de fonte de bronzes d’art aux XIXe et XXe siècles, et a publié plusieurs ouvrages et articles sur le sujet.

 

15 novembre 2016